Tout ce qu'il faut savoir sur le foot

Forum de football et autres sports
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ginestet et Furlan furieux

Aller en bas 
AuteurMessage
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Ginestet et Furlan furieux   Dim 20 Avr - 11:44

Après la défaite de son équipe samedi soir contre le leader Lyon (1-2), le président strasbourgeois Philippe Ginestet était furieux contre l'arbitrage très contesté de Saïd Ennjimi, qui expulsa Éric Mouloungui juste avant la mi-temps, alors que Strasbourg menait au score. « Trop, c'est trop ! Ce soir, on a vu un arbitrage à sens unique. Sur l'expulsion, l'arbitre cède à la pression du banc lyonnais. Ce soir, l'arbitre était lyonnais. Il aurait mieux fait de leur confier le sifflet. C'est complètement inacceptable. »

Très frustré, l'entraîneur Jean-Marc Furlan a également eu du mal à avaler la pilule. « Je constate que les deux premières fautes de Rodrigo et de Mouloungui sont sanctionnées par un carton jaune alors qu'on aurait pu patienter. Pour battre cette équipe, il nous fallait faire un match d'exception. C'est ce que nous étions en train de faire. Avec ces décisions, c'est tout le match qui est détruit. Les joueurs ont un sentiment de colère, de frustration. Quand on est le petit, c'est très compliqué. En plus, on ne peut pas dire que l'Italien (Grosso) a renié ses gènes ou sa race. »

La dernière phrase de son discours est quand même limite (même si je suis d'accord), ça risque de ne pas plaire à la commission de discipline

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
reglisse251
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7167
Age : 26
Localisation : besançon
Loisirs : foot-land
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Ginestet et Furlan furieux   Dim 20 Avr - 17:05

ouais et furlan a démissionné de la commission d arbitrage ety c est vrai que c est tres severe l expulsion mais bon c est lyon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Ginestet et Furlan furieux   Dim 20 Avr - 18:53

Non l'expulsion n'est pas si sévère que ça je trouve, la 1° faute il met une semelle sur un pied adverse (bon un peu exagéré par l'autre qui hurle de douleur), et le 2° carton il annihile un bon contre en faisant une faute "intelligente" au milieu de terrain, faute d'antijeu donc il prend un jaune logique...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Ginestet et Furlan furieux   Dim 20 Avr - 23:19

M. Ennjimi : « Intolérable »

Confronté samedi aux attaques violentes de Philippe Ginestet et Jean-Marc Furlan, l'arbitre de Strasbourg - Lyon (1-2), Saïd Ennjimi, nous a indiqué «ne pas pouvoir laisser traîner (son) nom dans la boue comme ça.» Celui que les Alsaciens ont qualifié «d'arbitre lyonnais» trouve que le président du RCS et son entraîneur ont eu un comportement «intolérable».

«C'est incompréhensible, inadmissible et choquant de voir comment les dirigeants peuvent oublier leurs fautes personnelles et les mettre entièrement sur le dos des arbitres, s'insurge-t-il. Malheureusement, quand les enjeux et les intérêts reprennent le dessus... Il fallait les voir. Ils étaient complètement fous sur le banc de touche. Je n'ai vraiment pas reconnu M. Furlan. Le plus triste, c'est que les premiers coupables contre qui ils auraient dû émettre des critiques, ce sont leurs propres joueurs».

«Ça ne veut rien dire»

L'homme en noir est d'autant plus étonné de leur réaction qu'il avait reçu M. Ginestet dans son vestiaire avant la rencontre. «Je l'avais trouvé d'une gentillesse et d'une compréhension...». Une démarche qu'il aurait aimé voir reproduite en fin de rencontre afin de lui expliquer ses décisions. Quitte à ce que le dialogue soit virulent. «J'aurais préféré qu'ils viennent me dire face à face, yeux dans les yeux ce qu'ils pensaient. Et s'ils ont des solutions, je suis preneur. En tout cas, cela aurait été mieux que de me descendre dans la presse. On ne peut pas nous présenter comme des vendus ou des gens qui aident Lyon. C'est complètement faux et ça ne veut rien dire. D'ailleurs, pour l'anecdote, je leur rappelle que c'est moi qui étais au sifflet lors de leur dernière victoire au Mans (0-1, le 1er mars dernier)».

Sur ses décisions, et notamment l'expulsion de Mouloungui pour deux avertissement successifs (40e, 45e), M. Ennjimi assure avoir fait le bon choix. Il encourage même les dirigeants alsaciens à revoir la vidéo du match «à froid» pour s'en rendre compte. «C'est une faute évidente où le joueur est en retard et qui aurait même pu valoir un carton rouge direct. J'ai également demandé confirmation à mon quatrième arbitre qui a approuvé ma décision. Après, quand j'entends qu'il a été averti dès sa première faute, je rappelle que ça a également été le cas de M. Réveillère, sans que cela prenne de telles proportions. Il ne faut pas non plus oublier qu'il y avait eu quelques rappels à l'ordre auprès des capitaines auparavant».

Sous-entendu : Furlan aurait pu être expulsé

M. Ennjimi rappelle qu'il est capable d'assumer ses erreurs, comme ce fut le cas lors de Nice-Lille (0-0), il y a deux journées. «M. Antonetti m'avait fait une critique sur la faute de Rami qui n'avait écopé que d'un carton jaune alors qu'il aurait effectivement mérité un rouge. C'est une chose qui m'a fait avancer. On nous dit de mettre de la psychologie dans nos décisions, et c'est ce qu'on fait. Sans elle, il y aurait pu y avoir des dégâts». Sous-entendu, l'expulsion de Jean-Marc Furlan, lequel ne devrait pas avoir à s'expliquer devant la Ligue pour ses propos. «Je n'ai pas fait de rapport, puisque, de toute façon, je ne l'avais pas exclu durant le match.. Je n'en rajouterai pas». Après avoir refusé de s'entretenir avec l'adjoint de Jean-Marc Furlan à l'issue du match, Saïd Ennjimi se tient prêt à s'expliquer avec les dirigeants alsaciens, s'ils le souhaitent.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
yankee50
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4165
Age : 30
Localisation : Caen ( allez Malherbe)
Loisirs : le SMC
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Ginestet et Furlan furieux   Mar 22 Avr - 21:45

Furlan s'excuse

L'entraîneur de Strasbourg, Jean-Marc Furlan, a présenté ses excuses lundi, après ses propos controversés sur le joueur italien de l'Olympique lyonnais Fabio Grosso, dont il avait évoqué les «gènes» et la «race», samedi. «Je tiens à souligner que les propos à l'encontre du joueur Fabio Grosso ont été complètement sortis de leur contexte», a-t-il déclaré dans un communiqué en rappelant qu'il est le citoyen d'honneur de la ville de Cinto-Camagione en Italie et a été élevé par une famille paternelle italienne. «J'éprouve le plus grand respect et une réelle admiration pour cette nation. Je tiens à présenter mes excuses auprès du joueur Fabio Grosso si ces propos l'ont blessé», a-t-il ajouté.

Le technicien strasbourgeois a tenu à préciser que le mot «racisme» lui est «totalement étranger» et qu'il ne peut accepter que l'on puisse «remettre en cause (son) attachement étroit et charnel à l'égard de ce pays». Et d'ajouter: «Ne suis-je pas confronté, comme mes pairs, à des rendez-vous quotidiens avec des joueurs de toutes origines ? Depuis dix ans que j'exerce ce métier, c'est justement dans le regard de mes joueurs et de mon staff que je lis le respect et le sens du mot ''éthique''». «Je m'inscris donc en faux face à cette tentative de dérive et souhaite, à présent, m'atteler, avec l'ensemble du Racing Club de Strasbourg, à ma mission prioritaire, à savoir le maintien du club en Ligue 1», a-t-il souligné.

Dans cette affaire, la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a condamné les déclarations de Jean-Marc Furlan et a annoncé son intention de se porter partie civile en cas de dépôt de plainte.

_________________
Dans notre belle ville de Caen, ou alors en déplacement
nous serons toujours présents car nous sommes les normands


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-playlist14.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ginestet et Furlan furieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ginestet et Furlan furieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gress - Ginestet: ça chauffe !
» [Arrivée : Officiel] Jean-Marc Furlan
» Papin/Ginestet : le clash
» Ginestet, président du RCS
» Ginestet II: le retour de l'ex futur président...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout ce qu'il faut savoir sur le foot :: Infos France :: Ligue 1 :: Strasbourg-
Sauter vers: