Tout ce qu'il faut savoir sur le foot

Forum de football et autres sports
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dopage athlétisme

Aller en bas 
AuteurMessage
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Dopage athlétisme   Ven 27 Juil - 12:44

Le demi-fond français accusé

La recordwoman de France du 1 500 m, Hind Dehiba (Photo L'Equipe), contrôlée positive à l'EPO en janvier dernier et suspendue deux ans, a transmis, mardi, à la Fédération française d'athlétisme (FFA) un dossier sur les présumées pratiques dopantes dans le demi-fond français. Ce dossier tumultueux, transmis à la fédération internationale (IAAF) et que s'est procuré L'Equipe, s'articule notamment autour du témoignage d'Aïssa Dghoughi, un ancien athlète marocain.

Une dizaine d'athlètes sont ciblés par Aïssa Dghoughi. L'ex-recordman d'Europe du 3 000m steeple, Bouabdellah Tahri, qu'il accuse de «se fournir en produits dopants» auprès d'une certaine «Dorothée Paulmann», agente agréée par l'IAAF et qui serait suivie de près par la justice allemande. Latifa Essarokh et Khalid Zoubaa (depuis suspendus pour dopage), qui auraient «pris de l'EPO et des hormones de croissance à Ifrane» en avril 2003 avec le Marocain Khalid Skah, champion olympique du 10 000 m en 1992. Skah aurait aussi fourni «de l'EPO et des hormones de croissance» à Yamina Bouchaouante. Sont également mis en cause Bouchra Ghezielle (médaillée de bronze aux Championnats du monde 2005) qui se fournirait en produits dopants auprès d'un ancien athlète nigérian ; Julie Coulaud (recordman de France du 3 000 m steeple) qu'il dit avoir vue «s'injecter de la Dynepo (EPO de dernière génération), de l'IGF-1 (facteur de croissance) et de l'hormone de croissance» ; ou encore Mustapha Tantan.

Cette dénonciation ne constitue que le premier volet de la démarche de la collaboration de Hind Dehiba, qui est passée aux aveux dans l'objectif d'obtenir une réduction de sa suspension, à l'image de ce qui s'est passé lors de l'affaire Balco aux Etats-Unis. Ces fracassantes accusations sont d'ores et déjà dans les mains de la justice française. La juge parisienne Anne-Marie Bellot, qui avait déjà procédé à la garde à vue de Zahia Dahmani et Hanan Fahroun, le 27 juin dernier (avec saisie d'EPO, de testostérone et d'Eparine), est en possession du dossier depuis 48 heures. Elle cherchera à en vérifier la véracité, tout comme l'IAAF, qui doit recevoir assez rapidement l'athlète française à Monaco.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
reglisse251
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7167
Age : 26
Localisation : besançon
Loisirs : foot-land
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Ven 27 Juil - 13:40

aie aie aie c est pire qu en cyclisme dîtes donc ca craint vraiment on aura aps de francais a osaka ni a pekin ils seront tous exclus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reglisse251
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7167
Age : 26
Localisation : besançon
Loisirs : foot-land
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Mer 17 Oct - 20:39

Athlé - Dopage - Keita suspendu deux ans


Contrôlé positif à la testostérone lors d'un contrôle urinaire inopiné effectué juste avant les Mondiaux d'Osaka, Naman Keita, médaillé de bronze du 400 m haies aux JO d'Athènes, a été suspendu pour deux ans par l'organe disciplinaire de la Fédération française (FFA). Il ne devrait pas faire appel, a précisé son avocat mercredi. Cette décision, qui prend effet rétrospectivement au 1er septembre 2007, signifie qu'il ne pourra pas défendre sa troisième place aux JO de Pékin, ni participer aux Mondiaux 2009.



«C'était un contrôle hors compétition effectué le 20 août , avait-il expliqué peu après la révélation du contrôle. Après les Championnats de France, je me suis fait un peu mal aux abdos. On m'a conseillé un complément alimentaire pour aider à régénérer le muscle et je l'ai commandé sur internet. (...) Ce n'est ni mon entraîneur, ni mon agent, ni quelqu'un de la Fédération qui me l'a conseillé. La connerie, je l'ai faite moi-même. Je vais la payer cherAprès les France, je me suis un peu enfermé sur moi-même. Je ne voulais parler à personne. J'étais en plein doute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Sam 24 Nov - 18:20

Jones suspendue 2 ans !

L'IAAF, réunie vendredi, à Monaco, a statué sur le cas Marion Jones. L'athlète américaine qui, après avoir avoué s'être dopée, avait annoncé sa retraite sportive, est suspendue deux ans. Une mesure qui s'étendra jusqu'au 7 octobre 2009. Disqualifiée de toutes les compétitions auxquelles elle a pris part à partir du 1er septembre 2000, déchue de ses titres, de ses résultats et de ses gains, Jones va désormais, comme elle en a elle-même émis le souhait, perdre ses médailles olympiques, l'IAAF recommandant au CIO de lui retirer.

Le sourire d'une Jones déchue s'est brisé. (Reuters)Comme pressenti, Marion Jones n'a pas échappé à la sanction. A l'image de toux ceux et de toutes celles qui ont été reconnus coupables d'avoir triché, l'athlète américaine a été suspendue de toutes compétitions pendant deux ans. Ainsi en a jugé vendredi le Conseil de la fédération internationale (IAAF), réuni à Monaco. Une sanction qui prend effet le 8 octobre dernier, "à la date de l'acceptation de la sanction", précise le communiqué officiel.

Cette date correspond au jour où Marion Jones, 32 ans, a mis en scène ses aveux publics au cours d'une conférence de presse organisée à quelques encablures de New York "J'ai admis être coupable de deux fausses déclarations à des agents fédéraux. C'était d'une bêtise incroyable. Et je suis pleinement responsable de mes actions. Personne d'autre que moi n'est à blâmer pour ce que j'ai fait. J'ai été malhonnête", avait- elle notamment déclaré.

Les Bleues en bronze ?

On ne reverra plus donc l'ancienne vedette du sprint mondial féminin sur une piste avant l'automne 2009. Ce qui ne change pas grand chose en ce qui la concerne car de toute manière on ne l'aurait pas revue, Jones ayant annoncé sa retraite sportive le 5 octobre juste après avoir reconnu la prise de substances illicites (stéroïdes, THG) entre septembre 2000 et juillet 2001. Cette sanction a été infligée en respect du règlement de l'IAAF concernant le dopage puisque tout athlète impliqué dans ce genre d'affaire encourt deux ans. Le conseil de l'IAAF a également annulé tous les résultats de Marion Jones obtenus à partir du 1er septembre 2000 (relais compris) ainsi que tous les gains amassés durant cette période.

L'Américaine, outre les médailles et récompenses, devra restituer ces gains. Adieu donc les cinq médailles olympiques décrochées à Sydney (dont trois en or) et les trois qu'elle ramena des Mondiaux d'Edmonton en 2001. Le relais français (Linda Ferga, Muriel Hurtis, Fabe Dia, Christine Arron), quatrième de la finale du 4x100 m à Sydney, pourrait alors récupérer la médaille de bronze. Le malheur des uns...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
yankee50
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4165
Age : 30
Localisation : Caen ( allez Malherbe)
Loisirs : le SMC
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Sam 24 Nov - 19:07

on peu esperer pareil apres le mondiaux d'Osaka Wink

_________________
Dans notre belle ville de Caen, ou alors en déplacement
nous serons toujours présents car nous sommes les normands


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-playlist14.skyrock.com/
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Sam 24 Nov - 19:55

Qui a été convaincu de dopage durant ces mondiaux?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Jeu 3 Jan - 0:37

Gatlin se sent «floué»

Selon l'édition en ligne du Washington Post, le champion olympique du 100 m Justin Gatlin s'est dit victime du mauvais fonctionnement du système anti-dopage. Le co-détenteur du record du monde (9"77) a déclaré qu'il regarderait toutes les options s'offrant à lui pour faire appel de la décision de la Cour d'Arbitrage américaine, qui a réduit lundi de 8 à 4 ans sa suspension, suite à son contrôle anti-dopage positif en avril 2006 (testostérone).

«Je suis un battant, je me suis toujours battu, et je me battrai toujours, peut-on lire sur le site d'informations américain. Je sais au plus profond de moi que je n'ai rien fait de mal. J'ai été floué. Avec cette histoire de dopage, on a trouvé le moyen de mettre fin à ma carrière (...) J'ai l'impression d'avoir été coincé dans une banque qu'on aurait cambriolé, et d'être ensuite accusé de l'avoir volée.» La suspension du sprinteur prendra fin officiellement le 24 mai 2010, et l'Américain peut encore s'adresser au Tribunal arbitral du sport (TAS), pour faire appel. Gatlin encourait théoriquement une suspension à vie, mais l'Agence Américaine Anti-Dopage a tenu compte des circonstances exceptionnelles de son premier contrôle positif (il était encore juniors) et de sa coopération depuis le dernier en date, en avril 2006.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Sam 12 Jan - 19:28

Prison ferme pour Marion Jones

L'Américaine Marion Jones, déchue pour s'être dopée notamment lors des JO-2000 de Sydney, a été condamnée vendredi par la justice américaine à six mois de prison ferme. La sprinteuse a été sanctionnée pour avoir menti à propos de sa prise de stéroïdes et de son implication dans l'affaire BALCO.

La descente aux enfers se poursuit donc pour Marion Jones, qui avait avoué le 5 octobre s'être dopée à la THG, notamment lors des JO de Sydney. Des aveux qui lui avaient valu de perdre ses cinq médailles et d'être rayée des annales olympiques. L'athlète pensait alors avoir payé ses erreurs, et elle avait imploré le tribunal de ne pas la condamner à de la prison, estimant qu'elle payait déjà très cher ses révélations. Depuis ces déclarations, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a en effet annulé tous ses résultats postérieurs à septembre 2000 et le Comité international olympique (CIO) l'a destitué officiellement des titres remportés à Sydney sans pour autant redistribuer ses médailles.

Le juge du tribunal de White Plains s'est montré inflexible, et estime qu'il ne fait qu'appliquer la loi, tout en montrant un peu d'humanité au moment du verdict: «Les faits ici sont sérieux. Ils impliquent tous des mensonges réitérés à trois ans d'écart, a justifié le juge. Elle n'a pas commis une seule faute... mais une série de fautes dans le but de tromper la loi. Personne n'est au-dessus de l'obligation de dire la vérité. Et je reconnais qu'il s'agit d'un jour triste pour vous et votre famille.»

Jones a essayé de se défendre

A son arrivée au tribunal, vendredi en fin de matinée, Jones, tout de noir vêtue et coiffée d'une queue de cheval, avait expliqué qu'elle avait «peur» et était «nerveuse» dans l'attente du jugement, avant de fondre en larmes. Puis elle s'est même permis de citer Shakespeare et McBeth pour amadouer le jury: «Oui, j'ai fait une erreur en mentant. J'ai admis tout cela trop tard mais j'espère que ce ne sera pas trop tard pour obtenir de vous le lait de la tendresse humaine». D'autre part elle avait préalablement accepté de ne pas faire appel, et la peine ne pourra pas être réduite, même pour bonne conduite.

Le ministère public n'a pas été convaincu par les arguments de la défense, même s'il avait indiqué jeudi qu'il se satisferait d'une peine de six mois de prison. Le juge de l'affaire, non lié par ce réquisitoire, avait pour sa part fait savoir qu'il pourrait condamner l'athlète à une double peine. Jones est par ailleurs également condamnée à 400 heures de travail d'intérêt général, et à deux ans de probation. Le tribunal lui reproche en fait d'avoir menti à un inspecteur fédéral en novembre 2003 : elle avait alors formellement nié toute utilisation de produits dopants. Elle avait aussi menti en déclarant ne pas être au courant de l'implication de Tim Montgomery, son compagnon de l'époque, dans une histoire de fraudes bancaires.

La fédération américaine, consciente du côté désastreux de cette nouvelle, a diffusé un communiqué laconique et fataliste: «La sentence d'aujourd'hui conclut une série d'événements tristes. La révélation que l'une des plus grandes vedettes de notre sport s'est dopée et a constament menti à ce sujet, en plus d'être partie prenante d'une fraude, est terrible. Mais cela montre bien les dommages de la triche, dans tous les secteurs de la vie, sur et en dehors de la piste. Nous espérons que tous les athlètes américains vont en tirer les leçons. L'athlétisme américain a évolué depuis que Marion Jones était athlète, et a même atteint un niveau de résultats encore meilleur que lorsqu'elle était au sommet. Personne ne veut voir ce genre de choses et nous espérons que Marion et sa famille vont aller de l'avant.»

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
yankee50
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4165
Age : 30
Localisation : Caen ( allez Malherbe)
Loisirs : le SMC
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Sam 8 Mar - 18:30

Condamnée en janvier à six mois de prison ferme pour parjure, Marion Jones est entrée dans une prison du Texas vendredi pour purger sa peine. En octobre, l'ex-championne, en larmes, avait reconnu s'être dopée après des années de déni et avait été par conséquent condamnée pour avoir menti aux enquêteurs fédéraux.

Ces aveux lui avaient valu de perdre ses cinq médailles, dont trois en or, remportées lors des jeux Olympiques de Sydney (2000) et d'être rayée des annales olympiques.

_________________
Dans notre belle ville de Caen, ou alors en déplacement
nous serons toujours présents car nous sommes les normands


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-playlist14.skyrock.com/
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Sam 8 Mar - 20:22

Bien fait, mais à ce compte là il faut mettre tous les sportifs ricains en prison Razz

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Lun 14 Avr - 14:09

Soupçons sur Maurice Greene

Ancien champion du monde et olympique du 100 m, l'ex-sprinteur américain Maurice Greene, est soupçonné par les enquêteurs fédéraux américains d'avoir été impliqué dans une affaire de dopage. D'après le New York Times, le nom de Greene, 33 ans, médaillé d'or sur la distance reine aux jeux Olympiques de Sydney, en 2000, aurait été cité parmi une douzaine d'athlètes par un témoin, le Mexicain Angel Guillermo Heredia, ancien fournisseur de produits dopants. Ce dernier accuse Greene de l'avoir payé pour se procurer certaines substances prohibées. Triple champion du monde du 100 m (1997, 1999, 2001), l'Américain n'a jamais été contrôlé positif au cours de sa carrière.

Interrogé par le Daily Telegraph sur cette révélation, l'ex-sprinteur, qui avoue se retrouver dans une situation «embarrassante» assure ne jamais avoir eu recours à des produits dopants : «J'ai rencontré Heredia auparavant et lorsqu'il est venu me voir, je lui ai dit que je ne croyais pas en ses produits, a-t-il insisté. J'ai eu affaire à beaucoup de personnes qui voulaient me faire essayer telle ou telle substance. Ils souhaitaient tous que je travaille avec eux. Mais que je prenne quelque chose? Non, je ne l'ai jamais fait.» Selon le quotidien new-yorkais, les enquêteurs détiendraient la trace d'un virement de 10 000 dollars de Greene à Heredia. L'ex-sprinteur n'a pas nié avoir effectué ce virement mais l'a expliqué par... sa générosité : «Notre groupe (d'entraînement) était très proche et je payais des choses pour des gens sans leur poser de questions.»

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
superquentin21
Admin fondateur
Admin fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23521
Age : 27
Localisation : Expatrié à Casablanca
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   Dim 4 Mai - 14:34

Pettigrew dans le collimateur

Le champion du monde du 400m en 1991, l'Américain Antonio Pettigrew, était dopé. C'est ce que révèle le New York Times dans son édition de samedi. Le quotidien publie une liste de huit témoins appelés à témoigner à charge dans le cadre du procès (pour faux témoignage dans le cadre de l'affaire BALCO) de l'entraîneur Trevor Graham. Parmi eux, Antonio Pettigrew, 40 ans, dont le nom n'est jamais apparu dans aucune affaire. L'ancien triple champion du monde du 4x400m et champion olympique du 4x400 en 2000 devra expliquer à la barre ses relations avec Trevor Graham dans un procès qui débute le 19 mai.

Réagissant à cette nouvelle dans l'édition du dimanche de l'Observer, le Britannique Roger Black s'est dit "déçu" d'apprendre que son ancien adversaire était dopé. «Quand je regardais mes adversaires, je pensais que Pettigrew était propre. Il était rapide, mais pas super rapide. il a été constant pendant une longue période», a déclaré le médaillé d'argent au 400m des Mondiaux de Tokyo derrière Pettigrew. Même si Black dit estimer l'Américain, il clame que ce dernier lui «a volé un titre de champion du monde».

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout-sur-le-foot.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dopage athlétisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dopage athlétisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» berri athlétisme
» Championnats du monde d'athlétisme handisport 2011
» offre places Meeting d'Athlétisme URGENT
» Championnat du Monde d'athlétisme 2009
» Championnat du monde d'athlétisme en Finlande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout ce qu'il faut savoir sur le foot :: Divers :: autres sports :: Athlétisme-
Sauter vers: